[Test] Democracy 3 : Moi président de la république !

democracy3

Tout le monde a déjà eu au moins une fois dans sa vie durant un repas de famille, avec des amis, ou des connaissances, un débat politique. Quand l’alcool a coulé à flot, que les esprits se sont échauffés, les diverses opinions politiques arrivent sur la table, amenant à des débats qui peuvent être assez marrants à voir, un peu comme ceux à la télévision … On en arrive à des phrases maintenant cultes comme ‘’Moi président de la république’’. Mais combien de toutes ces personnes qui disent ‘’il aurait dû faire ça, et non pas ça’’ ont vraiment pu appliquer ce qu’ils disaient, très peu, même les présidents ne le font pas toujours …

Et bien ne désespérez pas les présidents en herbe, je suis là pour vous permettre, du moins virtuellement, de réaliser un de vos rêves, diriger un pays. Avec Democracy 3, vous aussi dirigez un pays et faites en ce que vous voulez.

Développé par Positech, ce jeu aura le don de transformer vos minutes en heures et vos heures en journées. Et que les réfractaires de Steam se réjouissent, il est disponible (pour 1 euros de plus par contre) sur le site officiel ou gog.com.

I. Une simulation poussée mais accessible

Vous aurez beaucoup à faire dans ce jeu pour redresser votre pays et vous faire réélire. De nombreux facteurs seront à prendre en compte pour améliorer la situation dans laquelle votre territoire est. Il vous faudra trouver un équilibre dans le budget national pour réussir à réduire la dette tout en permettant à vos citoyens de continuer de vivre, mais rien ne vous oblige à faire ça, vous pouvez faire exactement ce que font les présidents depuis des générations, couler petit à petit le pays et réduire les libertés de vos citoyens. Vous pouvez faire ce que vous voulez de votre pays, mais attention, chaque action entraînera des conséquences sur votre popularité, et au mieux dans ce cas, vous ne serez pas réélu, au pire, vous serez assassiné par un des différents groupes tels que la défense des droits de l’homme ou des religieux.

Lors de votre première partie, vous verrez de nombreux indicateurs et vous serez un peu perdu, mais grâce à un tutorial lors de la première partie, et des indications claires et pertinentes, ces indicateurs deviendront vos meilleurs amis et vous n’aurez aucune difficulté à naviguer dans les menus.

Cela semble effrayant en premier abord, mais cette interface est très simple d'utilisation

Cela semble effrayant en premier abord, mais cette interface est très simple d’utilisation.

Ainsi avec une interface intuitive et affichant tout ce qu’il faut, vous prendrez vite en main les outils nécessaires pour diriger votre pays et vous pourrez appliquer les lois que vous désirez facilement. Afin de pouvoir appliquer des nouvelles réformes, vous devrez utiliser des capitaux politiques, qui sont générés à chaque tour. Chaque loi ou réforme coûtera un certain nombre de capitaux pour pouvoir être modifiée ou placée, et influenceront beaucoup vos premiers tours du fait de leur nombre limité.

Quelle nouvelle réforme vais-je adopter ? Une nouvelle taxe peut-être ...

Quelle nouvelle réforme vais-je adopter ? Une nouvelle taxe peut-être …

Je peux modifier le budget de cette réforme selon mes besoins, et sur la droite, l'on peut voir combien chaque action va me coûter en capitaux

Je peux modifier le budget de cette réforme selon mes besoins, et sur la droite, l’on peut voir combien chaque action va me coûter en capitaux.

Vous pouvez également aller sur l’écran des ministres, afin d’avoir leur conseil, savoir ce qu’ils pensent de votre politique, mais franchement, vous irez de temps à autre pour voir combien ils vous rapportent de capitaux et c’est tout.

Sur une partie de 5 heures, j'y suis peut-être allé deux ou trois fois ...

Sur une partie de 5 heures, j’y suis peut-être allé deux ou trois fois …

Le seul point noir dans ce jeu à ce niveau-là est qu’il est peut-être un peu trop simple, ou alors c’est que les politiciens sont vraiment mauvais, mais je n’ai vraiment eu aucune difficulté à redresser les différents pays que j’ai pu tester et à faire passer des mesures qui rendaient le pays compétitif, en avance technologique …

II. Une interface intuitive et parfaitement adaptée

Comme je le disais, au début, vous vous direz ‘’mais c’est quoi tout ça ?’’, mais l’interface est en réalité parfaite par rapport au jeu et aux contraintes d’ergonomie du fait du grand nombre d’informations qu’il faudrait afficher. Tout est accessible en moins de 3 clics, ce qui est vraiment appréciable et ne fait pas dans la fioriture, les graphismes sont sobres et clairs, se basant plus sur l’ergonomie et la simplicité de navigation. Et de cette simplicité, vous en serez content quand vous devrez aller chercher les informations un peu partout afin de pouvoir savoir ce qui ne va pas, ce qu’il faudrait faire, voir le budget actuel, savoir qui veut voter pour nous ou l’opposition.

Voilà la vue d'ensemble sur plusieurs mois de l'évolution de l'économie du pays et mondiale

Voilà la vue d’ensemble sur plusieurs mois de l’évolution de l’économie du pays et mondiale.

Voilà un beau diagramme représentant les dépenses du pays. J'adore les diagrammes

Et un beau diagramme représentant les dépenses du pays. J’adore les diagrammes.

Ainsi, pour vous aider dans votre tâche, vous aurez 3 grandes icônes, les bleues, les blanches et les rouges. Les blanches représentent les réformes qui sont actuellement en fonctionnement. Vous pouvez cliquer sur ces icônes pour modifier la réforme ou étudier ses effets sur la population et sur les différents secteurs. Les icônes bleues sont des simples indicateurs divers et variés sur des éléments du pays, comme le crime, la santé, la productivité … Ils permettent ainsi de savoir pour un secteur donné les influences de vos différentes réformes. Et enfin les icônes rouges, qui sont des indicateurs de problèmes graves dans votre pays. Aux EU, quand vous commencez, un des indicateurs est la consommation de drogue, en France, une mauvaise compétitivité, vous pouvez également avoir un indicateur pour les SDF …

Quand on reste sur une icône, l'on peut voir les différentes influences qu'elle génère ou reçoit

Quand on reste sur une icône, l’on peut voir les différentes influences qu’elle génère ou reçoit.

Sur cet écran, l'on peut voir la satisfaction de cette classe de population et les raisons.

Sur cet écran, l’on peut voir la satisfaction de cette classe de population ainsi que les raisons de cette satisfaction.

En plus de ces différents indicateurs, vous avez au centre de l’écran toutes les classes de population, moyens, pauvres, riches, socialistes, capitalistes, religieux, et leur niveau de satisfaction, qui changera en fonction de vos décisions politiques et des éléments aléatoires qui peuvent se dérouler dans le jeu, ainsi que votre popularité.

Mais ce n’est pas tout, sur cet écran principal sont affichés le budget, vos capitaux politiques, les dépenses et les revenus, le temps restant avant la prochaine élection, et d’autres menus pour le budget, votre popularité par classe de population, les réformes que vous pouvez passer, ainsi que de nombreuses autres informations qui peuvent se révéler utiles.

Il semblerait que ma politique actuelle soit très capitaliste, tendant vers le libéralisme.

Il semblerait que ma politique actuelle soit très capitaliste, tendant vers le libéralisme.

Avec cet écran, on peut voir l'opinion de différentes institutions sur notre politique actuelle

Avec cet écran, on peut voir l’opinion de différentes institutions sur notre politique actuelle

III. Le changement, c’est maintenant !

Dans Democracy 3, vous aurez la possibilité de choisir 6 pays de base, avec une possibilité de personnaliser un peu votre partie, en choisissant la durée de chaque mandat, le nombre de mandats possibles, si votre pays peut subir des tremblements de terre ou des ouragans, l’apathie envers la classe politique (donc vous), la difficulté globale du jeu, si votre pays est plus socialiste ou libéral, et vous pouvez choisir de faire de votre pays une monarchie dans le menu de lancement ou si le vote est obligatoire ou non.

Telle est la forme que prend le menu vous permettant de commencer une partie.

Telle est la forme que prend le menu vous permettant de commencer une partie.

En plus de ces choix, votre partie se verra régulièrement bousculée par des éléments aléatoires tels qu’une crise économique, une découverte technologique majeure dans votre pays, un politique mouillé dans une affaire de prostitution (en France on connaît ça …) ou une affaire de corruption, qui influenceront sur plusieurs points votre mandat.

Un politicien corrompu ? Je ne peux pas y croire, ça n'existe pas ...

Un politicien corrompu ? Je ne peux pas y croire, ça n’existe pas …

Et ce n’est pas fini ! Avec la possibilité de modder le jeu, vous pouvez ajouter des éléments tels que des nouveaux pays, de nouvelles catastrophes avec la possibilité de réagir par rapport à eux, la possibilité d’avoir une politique telle que dans les livres Hunger Games … De nombreuses possibilités augmentant la durée de vie, car il faut le dire, vous avez vite fait le tour du jeu.

Conclusion

Un jeu particulier, avec un contenu de base qui se fait rapidement mais la possibilité de modder le jeu, et de faire vraiment ce que l’on veut équilibre la donne. L’interface est claire et simple d’utilisation et vous pouvez vous faire des défis personnels, en plus des défis existants pour débloquer les succès sur Steam ou les succès InGame si vous êtes en DRM-Free (qui sont les mêmes). Et pour les anglophobes, je ne le dirais jamais assez, travaillez votre anglais, ou alors passez votre chemin, ce jeu n’est disponible qu’en anglais (ou allemand pour les plus courageaux). La prochaine fois que je suis à un repas et qu’un débat politique se lance, je mets le jeu sous leur nez afin qu’ils appliquent ce qu’ils disent !

Points forts

–          Simple d’utilisation

–          Une gestion complexe où chaque action entraîne une conséquence

–          Des éléments aléatoires qui viennent pimenter les parties

Points faibles

–          Des ministres qui sont là pour la décoration

–          Un peu trop simple en jeu ?

–          En anglais uniquement

Merci encore à tous les lecteurs, et n’oubliez pas de me suivre sur twitter pour savoir quand le test sort, et interagir avec moi pour des propositions de jeux, des éléments que vous verriez pour améliorer les tests, ou simplement débattre sur un jeu particulier.

Publicités

Publié le 12/01/2014, dans Jeux vidéos, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :