[OLD-TEST] Grim Fandango : La DDM vous remercie de l’avoir choisie pour ce voyage

Grim Fandango

  • Êtes-vous prêts pour le grand voyage ?
  • Qui dit jeu d’aventure dit énigmes
  • Bienvenue au pays des morts
  • Conclusion

Que voilà un drôle de test, pourquoi est-il appelé old-test ? Est-ce un test que j’ai déjà écrit et que je remets à l’ordre du jour ? Non, ces old-tests, qui viendront de temps en temps, ont pour but de vous présenter des jeux qui m’ont marqué quelques années plus tôt, en bien ou en mal, et de vous inviter à les découvrir vous-même, afin que les plus jeunes d’entre nous puissiez découvrir ce que nous, nous avions dans notre jeunesse.

Rassurez-vous, il y aura relativement peu de old-test, je pense au maximum en faire un tous les deux ou trois mois. Pourquoi faire ces tests-là ? Et bien la raison est très simple, quand il y a peu de grosses sorties, ou pour d’autres raisons diverses et variées (le manque d’argent étant une raison qui revient souvent étonnement), ou bien si je retombe par hasard sur un jeu qui a marqué ma jeunesse, je ferai un petit old-test, pour faire découvrir un pan de la courte mais très fournie histoire du jeu vidéo, et également pour permettre aux moins jeunes de redécouvrir, avec nostalgie peut-être, des jeux auxquels ils ont pu être amenés à jouer.

Et pour fêter ça, j’ai décidé de vous parler de Grim Fandango, un cru de l’année 1998, novembre 1998 pour être exact. La plupart des gens qui ont joués à ce jeu quand il est sorti (comme moi) viennent directement de prendre un coup de vieux ! Sortez les cannes et les déambulateurs chers amis, nous faisons un tour dans le passé !

Comme je le disais, Grim Fandango est sorti en 1998 sur PC et Mac. Il s’agit d’un jeu d’aventure se jouant exclusivement au clavier ou à la manette. Edité par LucasArts, qui a été conçu par une personne que vous connaissez déjà, Tim Schafer, et si vous voulez en savoir plus sur lui, je vous invite à lire l’introduction de Broken Age.

Une autre personne d’importance a été sur ce projet, et vous connaissez pour la plupart ses œuvres, mais pas son nom, ni à quoi il ressemble, Peter McConnell, qui a notamment travaillé sur les Bandes Son de Monkey Island 2, Star Wars : Battlefront, Brütal Legend, Star Wars : The Old Republic, Broken Age, Plant Vs Zombies 2, et Hearthstone, autant dire qu’il a un CV bien garni. Et non content d’avoir travaillé sur ces jeux, il a également inventé iMUSE (rien à voir avec apple). Cet iMUSE (Interactive Music Streaming Engine), développé en 1991, permet de synchroniser la musique des jeux aux différents évènements visuels qui peuvent arriver. Une première dans l’univers du jeu vidéo.

Peter McConnell en 2010

Peter McConnell en 2010

Grim Fandango (Fandango Funèbre (Le Fandango est un style musical espagnol d’origine andalouse, et est une danse traditionnelle se dansant à deux, interprété avec des castagnettes, des guitares et éventuellement des chants)) est le deuxième jeu d’aventure de Lucas Arts, le premier étant Labyrinth, sorti en 1986. L’éditeur portait beaucoup d’espoir dans ce jeu, voulant relancer le genre du jeu d’aventure dans les dernières années de 1990, le genre étant écrasé par d’autres types tels que les FPS. Le jeu a reçu un très bon accueil de la part de la critique, mais hélas très peu de ventes, l’histoire le désignant maintenant comme l’achèvement des jeux d’aventures, et comme final, on a clairement vu pire, et vu l’histoire du jeu, on peut considérer ça comme assez raccord avec la période …

Mais si vous aimez les jeux d’aventure, ne désespérez pas, Broken Age a pour but de relancer ce genre, et vu la qualité du produit, il pourrait bien y arriver !

Vais-je pouvoir parler de ce jeu sans cette nostalgie qui m’inonde à chaque fois que je lance le jeu ? Non, évidemment que non, et c’est justement le but de ces old-tests, tout en essayant de garder un esprit critique et en expliquant comme à mon habitude pourquoi j’ai aimé (ou non pour certains).

Êtes-vous prêts pour le grand voyage ?

Vous jouez Manuel Calavera (Manny pour les intimes), un squelette travaillant pour le DDM (le Département Des Morts), chargé de jouer le rôle de la Faucheuse en allant chercher des morts dans le pays des vivants et leurs proposants différents forfaits pour aller au neuvième monde.

Manny Calavera

Manny Calavera

Voilà à quoi ressemble le monde des vivants dans GF

Voilà à quoi ressemble le monde des vivants dans GF

Comme vous l’aurez compris, le jeu se déroule dans le pays des morts, et le jeu ne tourne pas qu’autour du job de Manny dans la DDM, mais est juste un prétexte pour amener l’histoire principale.

Manny Calavera cherche des gros ‘’clients’’ afin de pouvoir enfin partir de la DDM et enfin aller au neuvième monde, et il est sur le point de toucher à son but quand il rencontre Mercredes Colomar (Meche pour les intimes), une sainte qui devait avoir droit à un billet pour le 9-Express (pour bien comprendre les différentes offres disponibles, je vous invite à regarder la vidéo qui vous l’expliquera mieux que moi), et c’est là que les problèmes arrivent. Ne trouvant pas de billet pour elle, elle décide de partir à pied jusqu’au neuvième monde, qui amène à un voyage durant 4 ans. Manny, voulant à tout prix lui donner ce qu’elle mérite, c’est-à-dire son billet, décide d’aller la chercher pour la ramener, et se retrouve alors de mèche avec l’AAP (l’Alliance des Ames Perdues) qui a découvert un complot au sein de la DDM.

QG de l'AAP durant la première année

QG de l’AAP durant la première année

Il parcourt alors le monde, passant par différents lieux en différentes années afin de retrouver Meche, son obsession se transformant petit à petit en amour, alors que lui-même disait que ‘’Amoureux ? L’amour c’est pour les vivants, non, elle est mon billet de sortie’’

Durant toutes ses années, Manny va découvrir de nouvelles personnes, mettre au jour un complot bien plus complexe qu’il ne le pensait, et se retrouvera à lutter, malgré lui, contre le grand méchant de cette histoire, Hector LeMans.

Le patron de Manny dans le DDM germé par Hector LeMans

Le patron de Manny dans le DDM germé par Hector LeMans

Je ne vais pas détailler plus que ça l’histoire, ne voulant pas la dévoiler aux gens qui veulent découvrir ou redécouvrir le jeu.

Cette histoire est typique des jeux LucasArts de l’époque, de l’humour, de la légèreté, une écriture très bonne, des rebondissements inattendus, et des dialogues qui sont parfaitement dosés, suivre l’aventure de Meche et Manny durant ces quatre années est un véritable plaisir, faisant souvent rire, et ce grâce à des personnages aussi improbables que drôles, tels que Glotys, un démon qui accompagne Manny dans ses aventures depuis qu’il s’est fait virer du DDM, ou même la façon dont Manny se sort des embrouilles.

De plus l’ambiance du jeu est vraiment réussie, avec son architecture aztèque et sa musique vraiment magnifique, je vous invite par ailleurs d’aller voir la vidéo d’After Bit parlant de Grim Fandango.

After Bit Grim Fandango

Le doublage est réussi, et c’est une des rares fois où j’adore la VF, magnifiquement jouée et toujours dans le bon ton ! Je dois avouer que je n’ai jamais testé la VO (ayant toujours joué sur CD, et ce dernier ne proposant que la VF), mais la VF pour le coup me convient parfaitement.

Qui dit jeu d’aventure dit énigmes

Comme tout bon jeu d’aventure, on ne suit pas l’histoire en avançant et c’est tout, non, il y a des énigmes, des objets à aller chercher, pour convaincre des gens ou réussir à débloquer des nouveaux lieux, et ces énigmes et ces objets, ils sont cohérents, ils sont logiques, ce n’est pas comme beaucoup de jeux d’aventures ou point & click de l’époque, où il fallait aller chercher un chewing-gum pour obtenir un bout de charbon et ainsi corrompre je sais pas quoi, là, les objets, on sait pratiquement immédiatement à quoi ils vont nous servir, ou alors la narration et la découverte de l’environnement va indiquer tout naturellement comment l’utiliser.

Pas de système de mélange d’objets, pas d’utilisation tordue, tout est simple et clair, mais pas pour cela que c’est facile, il vous faudra à certains moments réfléchir sur comment faire, comme lors de la troisième année où vous chercherez comment vous échapper d’un endroit particulier.

Il est rare que vous restiez bloqué sur une énigme plus d’une demi-heure, mais ce n’est pas pour ça que le jeu est court, vous pouvez compter facilement 10 heures de jeu quand vous ne connaissez pas, et 6 heures environ quand vous connaissez.

Là aussi, un bon point, mais il vous arrivera peut-être d’être bloqué à cause d’un bug sur des énigmes, j’en vois trois en particulier. Le premier, il y a un moyen facile de contourner le bug (contactez-moi si vous vous retrouvez bloqué dans la récupération de la clef dans la forêt des lamentations), et le deuxième, dans l’ascenseur de la deuxième année, il faut appliquer le patch 1.01 pour pouvoir le corriger (la faute étant causée par l’accélération 3D matériel).

Le troisième bug, de ce que je m’en souviens (du fait que j’ai une méthode pour le contourner et donc ne plus être bloqué par lui) est que durant la deuxième année, quand vous allez au club de jazz, dans la cuisine, le barman vide dans l’évier un produit, et si vous n’avez pas la pipette, quand vous ressortez de la cuisine, et que vous y revenez, ce qui a été versé ne s’y trouve plus, et alors là, vous pouvez recharger, ou recommencer le jeu si vous n’aviez pas de sauvegarde suffisamment proche. Après quand je suis tombé sur ce bug, je n’avais pas le patch 1.01, donc à savoir si ça a été corrigé avec

D’autres bugs, de l’ordre graphique vont survenir, mais je vais en parler dans la prochaine partie

Bienvenue au pays des morts

Graphiquement, ne nous le cachons pas, il a vieilli, surtout sur les personnages. On voit clairement les polygones, surtout sur Glotys, mais ça reste acceptable, d’autant plus que les tableaux restent magnifiques. Le choix graphique dans ce jeu a été de reprendre la mythologie aztèque, et donc d’avoir des bâtiments faisant penser aux ruines de cette civilisation disparue. Les personnages aussi y font penser, avec pour Manny et d’autres un accent portoricain qui passe magnifiquement, le tout appuyé par une BO magnifique (cette dernière étant dans la clef usb que j’écoute dans la voiture, pour dire).

Restaurant où Manny prend un simple boulot de balayeur lors de la première année

Restaurant où Manny prend un simple boulot de balayeur lors de la première année

Le même restaurant, après un an sous le contrôle de Manny

Le même restaurant, après un an sous le contrôle de Manny

Ce jeu est le premier jeu d’aventure en 3D de LucasArts, et qui dit changement de perspective dit changement de gameplay, et ainsi vous dirigez Manny avec les flèches directionnelles, et vous sélectionnez les objets avec Entrée. Afin de savoir s’il y a des objets avec lesquels interagir, Manny tourne sa tête quand un objet se trouve à côté.

Malgré tout, il y a certains bugs graphiques, comme avec certains objets dynamiques, mais ils ne sont pas majeurs car ils ne bloquent pas la progression.

Pour les graphismes, un bon point, même s’ils ont vieilli. Mais les tableaux restent magnifiques et la Bande Son parfaite.

Conclusion

Ce jeu, je l’ai découvert à la sortie, et j’y ai passé des heures dessus, à jouer et rejouer et encore rejouer, je l’ai terminé une bonne trentaine de fois. Et même encore aujourd’hui, alors que je connais les énigmes par cœur, j’y retourne avec plaisir et enchantement.

Je vous invite vraiment à y jouer, qu’importe la façon dont vous l’obtenez.

Points forts

-Une intrigue prenante

-Des personnages hauts en couleur

-Un humour léger et parfaitement dosé

-Des tableaux encore merveilleux

-Une VF juste parfaite

-Une bande son entraînante

Points faibles

– Des graphismes qui ont vieilli

-Quelques bugs graphiques

-Des bugs dans les énigmes qui peuvent bloquer l’avancement

Petit bonus, le début du jeu jusqu’à la rencontre avec Mercedes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme d’habitude, twitter pour ceux qui veulent, et merci de continuer à me lire, ça me fait plaisir. Comme vous l’avez vu, j’ai maintenant un rythme d’un test tous les 15 jours, et je vais rester sur cette fréquence, ça me permet de trouver le jeu à tester, le tester, et écrire le test autour de ce dernier.

Je vous souhaite à tous une bonne fin de week-end ensoleillé !

Publicités

Publié le 09/03/2014, dans Jeux vidéos, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :